blog

Livres en vrac

Bonjour,

Sous cet intitulé  » Livres en vrac « , je vais partager mes lecteurs avec vous. Il n’y aura pas de thématique ou de fil conducteur. Ce sera selon mes envies, ma curiosité, ou simplement en lien avec les personnes dont je m’occupe.  J’espère que cela vous donnera envie de lire ces livres ou de les recommander à quelqu’un. Vous pouvez aussi me faire part de vos lectures en mettant un commentaire à la fin de l’article. Bonne lecture !!

« La foi qui guérit » de J-M Charcot

Souvent présenté comme son testament philosophique, ce texte publié en 1892, interroge la relation étroite entre le corps et l’esprit, et attribue les guérisons réputées miraculeuses à une force curative commune à chaque individu. En s’appuyant sur sa propre conception de l’hystérie, J-M Charcot place sa réflexion sous l’angle de la suggestion et de l’autosuggestion, deux objets d’étude qui, avec l’hypnose, suscitent toujours autant de fascination que de controverses.

 

« Ces mains qui lisent les corps » d’Edith Acédo

Ce livre est un très beau témoignage d’une guérisseuse qui nous parle de sa vie de guérisseuse. Simplicité et honnêteté sont les maîtres mots de ce livre.

 

 

« Tout se joue dans l’intestin » de Hiromi Shinya

Bon… Je vous avoue que si j’avais eu le choix avec d’autres livres, je n’aurais peut être pas lu celui là. Mais j’accompagne une personne souffrant de faiblesses immunitaires alors  j’ai ouvert ce livre afin de mieux comprendre la « mécanique » du corps. Quelle surprise ! Ce livre est d’une fluidité incroyable. A lire !

 

« Méditer puis agir, je passe à l’acte » de Youki Vattier et Lisa Zordan.

C’est le premier livre que je lis sur la méditation qui est clair et qui explique concrètement ce qu’il faut faire pour méditer. Je le conseille aux personnes qui débutent en méditation.

A la rencontre des arbres

Depuis toujours, je suis attiré par les arbres. Ils me fascinent. Leur contact me fait du bien. D’ailleurs ce n’est pas pour rien que l’homme prend conscience aujourd’hui de l’importance des arbres. Nombreux sont les films, reportages, livres…. qui parlent des arbres et de leur importance pour le bon équilibre de la planète. L’homme a besoin des arbres et il est grand temps de se rapprocher d’eux. Nous avons beaucoup de choses à apprendre. Ils sont là, autour de nous et même bien avant nous. Témoins de l’évolution de la vie, certains sont considérés comme des dieux, d’autres vénérés tels des totems, ou encore utilisés comme repères géographiques. Certains arbres sont appelés « Arbres remarquables » ou « Les Géants » grâce à leur taille, leur âge, leur emplacement ou toute autre particularité. Ils dégagent une force, une énergie souvent apaisante, ressourçante et une sensation de bien-être se crée à leur côté.

Je me suis décidé pour aller à leur rencontre et partager avec vous ces agréables moments. Je suis dans le sud de la Seine et Marne et un nombre important d’arbres remarquables s’y trouvent.

J’ai commencé mon parcours avec un arbre qui a fait beaucoup parlé de lui ( un livre, une pub TV, une émission de radio). Il s’agit du noyer de Beauregard sur la commune de Jutigny.

 

Son âge est estimé à 160 ans. Lors de la tempête de 1999, il est tombé à terre. Les agriculteurs du coin l’ont redressé avec l’autorisation du propriétaire le 26 janvier 2000. Cette pierre en atteste le jour.

Nous sommes en 2019 et ce noyer est toujours là. Du haut de sa butte, il nous observe dans nos allées et venues, il nous guide tel un phare au milieu des eaux, et il nous rassure tel un père rassure son enfant. Alors si un jour vous passez pas loin de lui, arrêtez vous et allez à sa rencontre. Une fois à ses côtés, tout en haut de la butte, vous apprécierez sa présence, vous sentirez peut être son influence sur votre respiration. Posez vos mains sur son tronc, respirez et vous vous sentirez grandis.

                      

                      

A bientôt !

Devenir canal des nouvelles énergies

Devenir canal des nouvelles énergies

Le premier livre sur l’énergie cristalline

de François Constanty

Mon dernier post présentait le livre «  Guérison Pranique » de Choa Cok Sui comme étant un « manuel » pratique d’initiation à la guérison via le Prana. Aujourd’hui, je vous présente ce livre :

Je trouve intéressant de comparer ces deux livres aux approches différentes mais avec le même objectif : apporter un mieux-être aux autres.

L’auteur :

François Constanty, est un magnétiseur qui se présente comme un canal des nouvelles énergies. Son hypersensibilité lui a montré le chemin à prendre. Passé la quarantaine, il se consacre entièrement à la diffusion des nouvelles énergies au travers de stages, d’ateliers et de séances de groupes.

Présentation :

L’auteur commence par expliquer comment ressentir l’énergie cristalline grâce à deux petits exercices faciles à faire avec ces mains. Il questionne le lecteur sur son ressenti, comment il l’exprimerait. Il soulève l’éternelle question sur la reconnaissance scientifique de l’énergie vitale :

  • elle est non mesurable,
  • elle est non quantifiable
  • elle n’est pas reconnue par la science.

Les savants ni voient qu’une croyance archaïque et populaire, un concept flou et pas sérieux classé au rayon ésotérisme.

Je ferai un post sur ce sujet car il est d’actualité et ne date pas d’hier….

Ensuite il présente ce qu’est, pour lui, une séance type et l’attitude a avoir pour la mener à bien. La clé de la réussite est la simplicité :

  • pas de protocole,
  • pas de rituel,
  • pas de geste technique contrairement au Maître Choa Cok Sui.
  • On reçoit autant que ce que l’on donne.
  • Ce sont les énergies qui s’adaptent à la personne et son contexte.

C’est l’éloge du « laisser-faire » :

  • pas de protocole,
  • pas de manipulation contrairement aux guérisseurs à l’ancienne,
  • pas d’outils ( pendules, tests musculaires, sensibilité des mains, intuition,…).
  • faire acte d’humilité en acceptant qu’une intelligence bienveillante sache mieux ce qu’il faut faire que vous pour votre propre bien et celui de la personne qui reçoit la séance.

La culture de la peur est bel et bien enracinée chez les guérisseurs et engendre tout un folklore autour de la protection. Pour lui, et je suis de son avis, il n’y a aucune raison de se protéger si notre intention est claire et que notre cœur est pur. Si le guérisseur a besoin d’objets de rituels pour se sentir protéger c’est qu’il doute de sa pratique et qu’il n’est pas sûr de lui. Nous savons bien que le doute est notre pire ennemi dans notre pratique. Pour avoir confiance en ce que l’on fait, il faut pratiquer régilièrement et il n’est pas utile d’attendre de tout connaître sur le fonctionnement des énergies pour s’en servir. En séances, les réactions ( musculaires, chaud/froid, picotements, …) des patients attestent qu’il se passe quelque chose de fort et de positif.

L’effet Maharishi :

Maharishi Mahesh yogi, maître spirituel indien fondateur du mouvement de méditation transcendantale.

  • reconnexion axiatonale
  • la théorie du centième singe
  • concept de résonnance morphique de Rupert Sheldrake

L’auteur nous fait part de sa première rencontre avec l’énergie cristalline et sa conclusion sur ce qu’elle est :

  • énergie de guérison et de transformation
  • favorise l’ouverture du cœur, la paix de l’esprit et la joie
  • rend plus serein et plus vivant
  • réveille notre créativité et fait rayonner notre être intérieur
  • est en parfaite résonnance avec l’énergie de la Kundalini
  • sa pureté et sa vibration très élevée la rendent plus puissante que les autres énergies disponibles ( Reïki ou énergie de la reconnexion ).
  • purifie notre corps cristallin ( corps de lumière ).

Ensuite l’auteur fait un chapitre autobiographique de son enfance à aujourd’hui. Cela permet de mieux cerner sa personnalité et de visualiser son chemin de vie.

Il conclue en écrivant que nous sommes tous connectés aux grilles terrestres. Il ne parle pas des réseaux Hartmann ou Curry mais de « grilles cristallines ». Est-ce la même chose ? Et que nous sommes connectés les uns aux autres. Ces nouvelles énergies sont là pour nous soutenir sur notre chemin de vie et de libération.

Conclusion :

Pour moi les deux approches ( celle de Choa Cok Sui et celle de François Constanty ) sont intéressantes et compatibles. Personnellement, lors de mes soins je pratique les deux approches. Cela dépend du contexte, de la demande et de la personne en face de moi ou sur la photo. Je confirme que la simplicité et l’intention sont les clés de la réussite vers le mieux être. L’éloge du « laisser-faire » permet une détente complète à la fois pour la personne qui donne et pour celle qui reçoit. Je pense que la pratique de la méditation, du yoga et de la respiration en pleine conscience permettent d’arriver à cet état de relâchement. Il faut essayer !! En tout cas ce livre est très agréable à lire de par sa fraîcheur sur le sujet. Je le recommande vivement.

A bientôt sur ce blog !

Les miracles de la guérison Pranique par Maître Choa Kok Sui

Bonjour,

comme je l’avais écrit dans mon premier post sur ce blog,  je vais partager avec vous des moments de ma vie de magnétiseur. Mes lectures sur le sujet en font partie.

Je viens de terminer ce livre :

  • L’auteur : 

Maître Choa Kok Sui était un grand guérisseur issu d’une ancienne famille chinoise. Il a écrit beaucoup de livres sur le Prana ( énergie vitale ).  Maître spirituel et suivi dans le monde entier, il a diffusé son œuvre et ses enseignements à travers conférences et cours.

  • L’ouvrage : 

Dans ce livre, il explique ce qu’est le Prana ( ou Chi ), comment le canaliser et comment le diriger vers un être vivant déficient afin de le soulager de ses souffrances. Il précise que pour y arriver, il faut pratiquer des exercices de respirations issus du yoga ( arhatic yoga ), ainsi que des exercices de méditations. Il met l’accent sur les 11 points majeurs d’acupuncture ( ta xue lun ) qu’il faut connaître. Cela évite le lourd apprentissage des centaines de points d’acupuncture. Une large place est dédiée aux chakras ( centres énergétiques ), qui feront d’ailleurs l’objet d’un futur article sur ce blog.

Ensuite il classe la guérison pranique par degrés ( élémentaire et intermédiaire ) avec leurs principes fondamentaux et leurs exercices pratiques.

Et pour terminer, comme souvent dans les ouvrages de guérisseurs, une partie est réservée aux témoignages.

  • Mon point de vue :

C’est un livre intéressant pour qui veut tester son magnétisme. Il est conçu comme un manuel initiatique avec une méthodologie précise argumentée de croquis. D’après lui il suffit de lire son lire, de faire les exercices  et ça marche. Je ne sais pas si c’est aussi simple que cela mais ça m’a questionné et éveillé ma curiosité.

En conclusion j’ai aimé lire ce livre. Si cela vous intéresse et que vous lisez ce livre, je vous invite à commenter ce post afin d’échanger nos points de vue.

Merci de m’avoir lu et à très bientôt.

 

L’eau magnétisée et ses bienfaits.

Bonjour,

aujourd’hui je vais vous parler de l’eau magnétisée et de ses bienfaits. Tout d’abord, l’eau magnétisée ou « eau merveilleuse » comme l’appellent les Chinois, c’est quoi au juste ? Pour vous expliquer, je vais reprendre les mots de Madame Balthazar, grande magnétiseuse, qui dit, je cite :

« La magnétisation de l’eau dissocierait les sels alcalins, donnant naissance au dioxyde de carbone qui dissout, entre autres, le calcaire de l’eau, la rendant plus douce. » 

C’est une explication sommaire, le but n’étant pas ici de rentrer dans un cours de physique approfondie mais surtout de dire concrètement les bienfaits de cette eau. Pour moi c’est une alliée pour mes soins au quotidien. Je l’utilise en complément de mes soins dès que j’en sens le besoin afin d’aider au mieux les personnes en souffrance et je constate qu’elle est bénéfique. Je la magnétise soit en directe soit à distance avec une photo.

Selon la demande à traiter, j’utilise cette eau magnétisée soit en usage interne, soit en usage externe. Une fois magnétisée, cette eau se garde plusieurs semaines sans aucun problème.

Les usages :

Usage interne : cette eau est bénéfique pour :

  • détoxifier l’organisme
  • draîner les systèmes émonctoires
  • réduire les oedèmes
  • faciliter la réduction cellulitique
  • retarder la formation des calculs rénaux et biliaires
  • diminuer le stress, l’anxiété
  • aider au « lâcher-prise »

Je propose en général une cure de plusieurs semaines. A l’issue de cette cure, l’organisme résiste mieux aux agressions diverses.

Usage externe :

Pour l’usage externe, je magnétise des quantités plus petites ( 50 cl maxi ) que je charge plus en ondes magnétiques. Je la magnétise plus longtemps. Elle sera beaucoup plus concentrée que l’eau pour l’usage interne.

Elle est bénéfique pour :

  • tous les problèmes de peau ( eczéma, psoriasis, dyshidrose, herpès, acné, urticaire et également le zona )

Les effets sont relativement rapides.

Ce que je trouve très important avec l’eau magnétisée, c’est l’implication que doit avoir la personne en demande. Elle applique ou boit cette eau et elle est actrice de sa guérison. Le traitement est actif et non passif. C’est primordial quant à la réussite du traitement.

Après ces quelques lignes, je vous invite à lire la rubrique des témoignages.

 

Merci de m’avoir lu et à très bientôt sur ce blog.

 

Quelles sont les conditions nécessaires pour être magnétisé ?

Bonjour et merci d’être abonné à mon blog. Voilà plusieurs jours que je me demande comment ouvrir ce blog. Par quoi commencer ? Le magnétisme est un sujet si vaste que s’y perdre est enfantin. Puis il m’est venu une idée : répondre à une question que beaucoup de personnes me posent lors de notre premier contact : suis-je réceptif au magnétisme ? C’est vrai ça, est-ce que tout le monde peut être magnétisé ?
Il faut savoir que personne n’est réfractaire au magnétisme, de même que tout individu peut magnétiser et peut être « magnétisable ». Pour profiter au maximun des effets du magnétisme, il faut se placer dans les conditions de « réceptivité » les plus favorables. Ces conditions sont toutes de l’ordre moral :

– La sympathie
– La confiance
– La patience

La sympathie : choisir un magnétiseur est une chose délicate. Il faut qu’il y ait entre le magnétiseur et le magnétisé, une sympathie vraie, et une absence de sentiment de gêne ou de contrainte, qui pourrait bloquer l’état de réceptivité magnétique

La confiance : elle est indispensable. Ce n’est pas une foi aveugle dans l’efficacité du magnétisme, mais une confiance absolue dans la personne du magnétiseur.
C’est dès le premier jour qu’il faut accorder sa confiance au magnétiseur. Dites-vous :  » Je ne crois pas au magnétisme, mais j’ai confiance en vous. »

La patience : après la confiance, la meilleure garantie du succès est la patience et malheureusement elle fait souvent défaut aux personnes en souffrance. Certaines personnes voudraient guérir avant d’être traitées.
Comme je le dis très souvent, la personne en souffrance doit être actrice de sa guérison.

Portez-vous bien et à très bientôt sur ce blog.